samedi 2 octobre 2010

lutte.

Il est 4h03 du matin et je me sens seule, je m'ennuie. Je lutte pour ne pas aller le rejoindre. J'appuie fort sur mon hématome pour que la douleur me ramène à la raison. Il est 5h05. Je n'arrive pas à dormir, et pourtant j'essaie, je m'étais mis dans le noir complet. Demain je serai épuisée et il me dira que j'avais qu'à dormir. J'ai envie d'aller le réveiller et d'aller dans ses bras. J'ai envie qu'il me fasse des bisous dans le cou. J'ai envie que rien ne se soit passé, qu'il n'y ait jamais eu cette gifle, sans elle je... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 04:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

samedi 2 octobre 2010

Une fois par mois.

La plupart du temps tout commence par un débat, une simple discussion où nous ne sommes pas d'accord. La plupart du temps c'est quelque chose de ridiculement anodin. Et puis commence les éclats de voix, C. me reproche de ne jamais admettre quand j'ai tord. Le problème c'est que je n'ARRIVE PAS à admettre quelque chose que je ne pense pas. Après plusieurs heures de discussion (sans exagéré) où nous crions, où nous avons donné mainte et mainte fois nos arguements, j'en peux plus et je dis qu'on en reparlera plus tard. Alors il s'enerve... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 01:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 30 septembre 2010

Le suicide

Je repense à un soir, je devais avoir 10 ans puisque j'étais en CM2, ma mère et moi étions dans le lit de mes parents. Comme d'habitude, elle lisait un livre et avait mis de la musique classique en fond sonore, j'avais pour habitude de rester un bon moment avec elle avant de me coucher. Ce jour là je ne sais plus ce qu'il s'était passé, un trop plein de solitudes et de moqueries à l'école, un trop plein de hurlements et de postillons de mon père. Je me revois dans le lit, à coté de ma mère, à la place de mon père, là où ça puait la... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 06:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 30 septembre 2010

Le début de la fin

Je repense à cet instant, il me ramène en enfance. Et je me rappelle ce matin où mon père m’avait giflé tellement fort que ma mère ne m’a pas amené à l’école pour ne pas avoir honte de la trace des doigts sur toute ma joue. Elle m’avait enduit d’Homéoplasmine, j’avais la peau collante et visqueuse.Et ce jour où il avait frappé mon frère tellement fort au visage que ça lui avait donné une otite. Je vois les choses sous un angle différent : je ne me suis jamais considérée comme une enfant battue, maltraitée moralement oui, mais... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 04:38 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,