lundi 3 janvier 2011

Une page se tourne.

dimanche 2 janvier 2011. ca fait quatre nuits que nous sommes arrivés au centre maternel. Nous avons un studio de 25 mètres carré environ (mais bon je n'ai pas le compas dans l'œil). Nous devons prendre les repas du midi et du soir dans une salle commune, un grand réfectoire. La femme qui sert au self est africaine avec un accent. D'ailleurs environ la moitié des résidentes sont africaines, avec un tres gros accent, je pense qu'elles n'ont pas de papiers. Pendant les repas il y a deux groupes distincts, c'est frappant, il y... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 22:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 28 décembre 2010

solution

Je ne viens plus par ici parce que je suis débordée par tous les évenements que j'ai à raconter. En gros j'ai eu peur que C. me tue plusieurs fois, au point d'appeler de l'aide.Et puis j'ai du partir en catastrophe de la maison en ne prenant que quelques affaires. Je me suis faite insultée de salope, égoiste, connasse, parano, malade, il m'a dit que je faisais ma lois seule, et que "c'est pas parce qu'il m'a tapé que j'ai tous les droits" sous entendu que je n'ai pas le droit de partir, de le quitter en emmenant notre fils.... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 00:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 16 décembre 2010

J'en peux plus.

C. et moi n'arrêtons pas de nous disputer, tout le temps. Les raisons sont stupides, tellement stupides que je n'ai pas envie de les écrire.l'assistante sociale n'a envoyé mon dossier au conseil général que deux semaines après que nous ayons eu rdv (connasse), donc là je suis en attente que le conseil général me donne une réponse, sachant que le centre maternel me réserve un studio, il n'attende que la réponse positive du conseil général.je me suis battue avec moi même pour arriver à demander de l'aide, je ne pensais pas qu'il fallait... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 12:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 4 décembre 2010

"Nous ne sommes pas seulement un toit".

Cette nuit j'ai fait des cauchemars atroces, et je me rends compte qu'en fait j'en fais toutes les nuits, mais j'oublie 5 minutes après le réveil de quoi il s'agissait, ne reste que la fatigue d'avoir très mal dormi. Depuis une petite semaine, j'essaie tous les matins de me rappeler, j'ai reussi à en sauver deux. Le premier: bébé était mort et je continuais à m'en occuper comme si de rien était tout en me rendant compte que son corps était sans vie, j'étais affolée et au bord de la crise de nerf. C. ne se rendait même pas compte... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 14:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 3 décembre 2010

J.-4.

Jeudi j'ai eu rdv avec la psychologue du centre maternel. Je crois que c'est la première fois que j'ai eu un véritable discours constructif en face de moi, quelqu'un qui a su quoi dire pour m'aider. J'ai du lui raconter ma vie, mon enfance avec le connard qui me sert de père, le salop qui fut mon ex, l'abruti-connard-salop-beauf qui me sert de compagnon. J'ai du lui raconter les similitudes entre ces trois là, à savoir la violence, le suicide, la depression, l'égoisme. Et puis j'ai aussi raconté la naissance de Louise, morte quelques... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 20:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 29 novembre 2010

Mes amies.

Je crois que la fée X. est une vraie amie. Depuis plusieurs mois, on se parle quasiment tous les jours, pour moi c'est quelque chose d'incroyable. Je me sens totalement en confiance, sans doute parce que j'ai muri et que j'ai plus confiance en moi, j'assume ce que je suis et je n'ai pas honte d'être differente, je me livre sans complexe. Et puis X. a un "tronc commun" (expression venant d'elle) avec moi, il y a un feeling qui passe, nous nous comprenons. J'aime sa façon d'être pète sec tout en prenant des gants. Elle est... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 04:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 29 novembre 2010

J'assume.

Par curiosité j'ai cherché S., la fille dont j'étais amoureuse au collège (ref à cet article) sur facebook, et il se trouve qu'elle est nesbienne! (remplacer le N par un L) deux des trois filles que j'ai "aimé" (ou que j'aime encore) (le mot aimer est trop fort mais je n'en trouve pas d'autre) sont nesbiennes! incroyable :) d'ailleurs je suis sure que la troisième l'est aussi, mais qu'elle ne veut pas se l'avouer. Ce nouveau monde à explorer me plait bien, j'ai l'impression d'être à nouveau une adolescente vierge et c'est... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 03:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 29 novembre 2010

Métissage.

J'ai toujours rêvé d'être noire, comme ma mère. Mon père, blanc, aime la peau noire, sans doute parce que mes grands parents paternels sont racistes, alors je pense que c'est par contradiction qu'il a developpé ce goût (d'ailleurs sa soeur (ma tante) s'est mariée avec un martinicais). Ma soeur de dix ans ma cadette est mat, elle a les yeux marron/noir, des cheveux noirs de jais. Mon père est fier comme un coq quand l'été elle est très bronzée alors qu'elle est restée deux minutes au soleil (moi je ne bronze pas, j'attrape des coups de... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 01:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 28 novembre 2010

Peut être bien.

J'ai toujours su que j'étais bisexuelle, tout simplement parce qu'au collège j'étais amoureuse d'une copine. On était pas très proche (bonne copine mais pas amie), le temps passé avec elle faisait battre mon cœur très fort. Bien sur je ne lui ai jamais dit, et jamais à qui que ce soit d'autre d'ailleurs. Je n'étais pas attirée par les filles, juste celle là. Au lycée, j'étais folle amoureuse de A. (mon ex), mais j'ai quand même été très flattée quand je me suis faite draguer par une femme, une amie d'un ami de A. Depuis, je me... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 04:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 26 novembre 2010

Comment se passe ma mission.

Etape 1. Trouver le courage de lui parler: A chaque fois que j'ai ma mère au téléphone, j'essaie de formuler les mots dans ma tête pour arriver à lui poser des questions, mais aucun son en rapport avec ce que je pense ne sort. J'ai peur que si je lui parle franchement, je finisse par lui lâcher le morceau, comme quoi je vais quitter C. et partir. Le drame. Je ne sais pas comment elle réagirait si elle savait la situation dans laquelle je suis. Enfin, pour être honnête je suis persuadée qu'elle le sait, mais elle ne veut pas... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 03:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]