dimanche 3 octobre 2010

Espérances.

une nouvelle vie s'offre à moi. Une deuxième chance. Ou plutôt une troisième. Je ne compte pas tout gacher cette fois, surtout à cause d'un homme. Je vais être en centre ville, ah que j'aime la ville... les rues goudronnées, le tapage des étudiants les soirs de fête, le tout à proximité, les transports en commun, les mille et un visages, les possibilités de rencontre (amicale), l'impromptu... La campagne est bien fade à coté. toujours calme et paisible, ennuyeuse, c'est terrible! Rien à voir de nouveau, que du vert. J'ai... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 04:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

dimanche 3 octobre 2010

La colère.

Ce soir on regardait la télévision, et il est monté sans rien me dire. Au bout d'un moment voyant qu'il ne redescendait pas j'ai coupé le son de la télé et j'ai entendu la télé de la chambre, en haut. Je suis montée et j'ai demandé pourquoi il ne m'avait pas dit qu'il partait, il a dit "je sais pas". C'est une toute petite goutte d'eau qui me rappelle toutes les "egoisteries". Je sais qu'il se sent mal, qu'il ne sait pas quoi faire. quand on regardait la télé il a essayé de me faire des chatouilles mais je n'ai... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 01:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 3 octobre 2010

Remise en question.

Ce matin à son réveil Bébé et moi étions dans le lit de la chambre d'ami, comme d'habitude. Il est venu nous dire bonjour, il a voulu me faire un bisou. J'ai dit "non", il a dit "si", non - si - non - si, bref ça pouvait durer longtemps comme ça, et surtout j'avais pas envie d'histoire, de devoir me justifier, alors je lui ai fait son smack. Il a gardé bébé quelques heures dans la journée comme hier, et j'ai pu me reposer. Et quand bébé s'est reveillé après que je l'ai couché le soir, il est monté pour le... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 00:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
samedi 2 octobre 2010

lutte.

Il est 4h03 du matin et je me sens seule, je m'ennuie. Je lutte pour ne pas aller le rejoindre. J'appuie fort sur mon hématome pour que la douleur me ramène à la raison. Il est 5h05. Je n'arrive pas à dormir, et pourtant j'essaie, je m'étais mis dans le noir complet. Demain je serai épuisée et il me dira que j'avais qu'à dormir. J'ai envie d'aller le réveiller et d'aller dans ses bras. J'ai envie qu'il me fasse des bisous dans le cou. J'ai envie que rien ne se soit passé, qu'il n'y ait jamais eu cette gifle, sans elle je... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 04:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 2 octobre 2010

Une fois par mois.

La plupart du temps tout commence par un débat, une simple discussion où nous ne sommes pas d'accord. La plupart du temps c'est quelque chose de ridiculement anodin. Et puis commence les éclats de voix, C. me reproche de ne jamais admettre quand j'ai tord. Le problème c'est que je n'ARRIVE PAS à admettre quelque chose que je ne pense pas. Après plusieurs heures de discussion (sans exagéré) où nous crions, où nous avons donné mainte et mainte fois nos arguements, j'en peux plus et je dis qu'on en reparlera plus tard. Alors il s'enerve... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 01:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 2 octobre 2010

Trahison.

Je dois cacher mon départ. Je devrai partir en douce quand il est au travail. Je suis obligée, sinon il ne me laissera jamais partir, surtout avec notre bébé. Lundi je vais rappeler la juriste pour lui demander si j'ai vraiment le droit de partir avec notre bébé. Je sais déjà quelle sera sa réponse, mais je dois être rassurée. Je sais que ça va lui faire énormement de peine, que ça va briser sa vie. Comment vais-je expliquer à mon fils que j'ai brisé la relation entre son père et lui? J'ai vraiment peur de ce qu'il va faire pour... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 01:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

vendredi 1 octobre 2010

Doutes.

Est-ce que j'ai le droit de séparer un père et son fils? Dois-je lui dire qu'il ne le reverra jamais? Le fait qu'il soit violent envers moi démontre t-il qu'il sera violent envers son fils?Je vais devoir me séparer de toutes mes affaires, laisser mes livres, ma guitare, mes peintures, mes vêtements, mes chaussures. J'essaie de me dire que d'ici quinze jours rien ne sera plus comme avant, tout va s'effondrer sous mes pieds, je serai dans l'inconnu le plus total, mais c'est bénéfique. J'ai hâte de trouver du travail, de mettre mon... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 00:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 30 septembre 2010

Premier pas

J'ai réussi. J'ai appelé, et je n'ai pas raccroché quand on m'a dit de patienter. Lorsqu'on m'a demandé la raison de mon appel, j'ai pleuré, je me suis excusée et j'ai tant bien que mal réussi à expliquer brièvement. On m'a alors passé une juriste qui a su me réconforter. Elle m'a: - posé quelques questions, et à répondu aux miennes. - donné le numéro de deux foyers pour mères et enfants, et m'a dit d'appeler en précisant que je l'avais eu au téléphone. - dit d'aller chez le médecin pour faire un certificat, comme quoi... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 21:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 30 septembre 2010

Je n'ai pas le courage.

Assise sur le lit, je ne sais pas quoi faire. J'ai honte. Cette nuit je m'étais promis d'appeler la juriste du CIDFF (Le centre d'information sur les droits des femmes et des familles). Je lui avais envoyé un mail en janvier 2010 après qu'il m'a tapé alors que j'étais enceinte. Elle m'avait répondu qu'il fallait que j'appelle pour "m'aider à mieux comprendre les épisodes de violence que je vis et évaluer avec une professionnelle le niveau de dangerosité que peut représenter ma relation de couple actuellement. Cela me permettra... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 10:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 30 septembre 2010

Le suicide

Je repense à un soir, je devais avoir 10 ans puisque j'étais en CM2, ma mère et moi étions dans le lit de mes parents. Comme d'habitude, elle lisait un livre et avait mis de la musique classique en fond sonore, j'avais pour habitude de rester un bon moment avec elle avant de me coucher. Ce jour là je ne sais plus ce qu'il s'était passé, un trop plein de solitudes et de moqueries à l'école, un trop plein de hurlements et de postillons de mon père. Je me revois dans le lit, à coté de ma mère, à la place de mon père, là où ça puait la... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 06:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :