J'ai l'impression de ressentir les choses en mille fois plus intense que la normal. Combien de fois j'ai eu envie de pleurer en contemplant la jolie lumière dorée et diffuse de la golden hour, c'est un monde tellement beau, plein de détails qui m'émeuvent. La découpe des nuages est si subtile et le bleu du ciel si intense. Le froid de l'eau de mer et le goût du sel, les rayons brulants du soleil et l'odeur de la crème solaire, j'ai tellement profité de ces moments de joie cet été, tellement ressenti et retenu l'instant que je m'y vois encore. 

J'espère pouvoir partager ça avec mon fils, j'ai tendance à stresser pour rien quand il est là, à prévoir le pire et ne pas profiter du moment avec lui. Je vais tout faire pour beaucoup bouger avec lui, partir à l'aventure et l'emmener dans les edroits que j'aime.