Je sais que la relation dans laquelle je suis n'est pas saine. Ce n'est pas violent comme ça l'a été avec mes ex mais je reste dans le rôle de l'infirmière, celle sur qui on se repose. Je ne vais pas déballer tous les détails qui font que ce n'est pas sain, la difference avec avant, c'est que je sais que j'ai raison et je n'ai pas besoin de l'aval de quelqu'un pour être sure. Mais cette situation me conforte, le train train quotidien, et surtout tous les liens que j'ai tissé ici ont un rapport avec celui avec qui je suis. Si je romps je vais être seule. Mais mieux vaut être seule que mal accompagnée, en tout cas je sens que le moment où je vais briser cette situation approche. Mais pour l'instant je suis amorphe, mes muscles sont tous rabougrie, j'ai grossi, je suis létargique. 

Ces derniers temps j'ai réussi à faire de petites choses sans importance mais qui pour moi sont des montagnes. En séparant tout ce que j'ai à faire en petites tâches, j'y arrive. Tout doucement, et je me félicite sans cesse. "Fais juste ça. Bravo! Fais juste ça. Bravo! Fais juste ça. Bravo!". J'ai l'impression d'apprendre quelque chose dont un enfant de dix ans est déjà capable, mais peu importe il faut bien y passer.

Aujourd'hui j'ai recommencé à vouloir danser.