Je n'arrive pas à avancer. C'est un fait, je stagne. Et je suis dure avec moi-même parce que je ne comprends pas pourquoi je ne fais pas toutes ces petites choses qu'il faut faire, des choses pour mon bien pourtant. Faire ma déclaration aux impôts, tous les papiers administratifs en fait. Même les papiers à remplir pour avoir de l'argent qui me revient je ne les remplis pas. J'ai tout retourné dans ma tête mille fois, je me suis traitée de tous les noms, je me suis forcée en vain, je me suis laissée du temps en me disant que je finirai par les faire. Et rien. Même si ça me cause du tord, même si je me noie moi même. Pourquoi suis-je comme ça? Pourquoi suis-je autant paralysée, pourquoi me laisse-je autant ballotée par la vie?


Je suis dans une rivière, et je me laisse flotter, totalement inerte au gré du courant et des vagues. Je sais qu'il faudrait que je fasse quelques efforts en nageant un petit peu, histoire de prendre les bons côtés de la rivière afin d'éviter des torrents et les chutes d'eau, mais je ne bouge pas. Ce n'est qu'au dernier moment, quand ma vie est en jeu que je finis par bouger et me débattre, donnant toute l’énergie dont je suis capable. Et ça me rend malheureuse. Je ne suis pas fainéante, je ne me la coule pas douce quand je ne fais pas d'effort, ça me tiraille sans cesse, j'y pense, je me flagelle, je vis dans la peur et la détresse, incapable de diriger mon propre corps.


Quand je retrace toute ma vie je me dis que je n'ai pas eu de pause, j'ai subi quelques unes des pires atrocités, et là, enfin, je peux dire que le sort ne s'acharne plus, je pourrais être actrice de ma vie et être heureuse, mais je reste paralysée. Je n'ai plus d'excuse pour ne pas avancer dans le présent. Je me pose sans doute trop de questions, néanmoins si je ne m'en posais pas ça serait pire.