Si je devais faire un film plus tard, je mettrai en scène mes personnages avec des caractères complexes qui changent dans le temps, en bien en mal, en mal en bien, juste pour montrer que rien n'est figé et que la principale qualité est la bienveillance, et tant pis pour les kilomètres de merde qu'on déblatère par jour.

Hier j'ai fait un test qui évalue le bonheur, j'ai eu 60/100. pas si mal.

J'en suis tjs au même stade, à me demander ce que sera demain sans rien faire évoluer. Et si je ne voulais pas évoluer en fait?