Récemment je suis venue relire tous les mots que je suis venue déposer ici, et ça m'a retournée; je me dis que ce que j'ai vécu était horrible et je me demande comment j'ai pu enduré tout ça. Bref, ça m'a fait replonger dans mon passé, et je me suis rappelée de quelques anecdotes à propos de mon père, des trucs à pleurer; c'est à ce moment là que je me suis dit que j'avais vécu dans la peur, de ses hurlements, ses reproches, ses culpabilisations... Quelques jours plus tard je me disais à quel point il était impossible pour moi de faire de petites choses anodines: rappeler mon proprietaire qui me le demande (alors que je suis en règle), poster une simple enveloppe, donner des nouvelles à mes amies, sortir de chez moi plus souvent... J'ai fait la constatation que je vivais dans la peur, mais sans savoir pourquoi. Et comme une illumination j'ai fait le rapprochement avec ce que je racontais plus haut, la peur de mon père. Tu piges? c'est dingue comme il y a des corrélations partout. Ca me fait plaisir d'une trouver une nouvelle parce que ça me fait avancer, pour trouver une solution il faut deja prendre conscience de l'énoncé du problème.

En fait j'ai tellement l'habitude de vivre dans la peur que tout est source de peur et pour moi c'est normal. Je me recrée même moi-même des situations dans lequel j'ai peur. C'est comme si j'avais sans cesse une épée de Damoclès sur la tête.

Voilà où j'en suis aujourd'hui, je suis exténuée mais je sais que bientot je vais passer un cap (rapport à une formation dans l'animation). Si je devais citer une chose sur la vie, c'est qu'elle vous réserve le pire comme le meilleur, je sais que je vais sortir du bordel dans lequel je suis, bientôt. Je me suis déjà auto-sauvée de beaucoup de situations, plus le temps passe et plus j'enlève des poids sur mon dos.