mardi 3 mai 2011

Le serpent qui se mort la queue.

Aujourd'hui je sens un trop plein de larmes et de tristesse, mes yeux sont comme un barage qui retient un flot noir tumultueux.Quoi de neuf depuis le dernier article, plein de choses. Je souhaitais me faire des amis sur Nantes, et je retombe dans le même schéma, rencontre d'UN homme, F., je me laisse séduire même si je vois comme le nez au milieu de la figure qu'il n'est pas ce que je recherche, et je n'arrive plus à dire stop, sans que je m'en rende compte je me retrouve dans une relation sérieuse, enlisée jusqu'au cou. En... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 23:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]