lundi 29 novembre 2010

Mes amies.

Je crois que la fée X. est une vraie amie. Depuis plusieurs mois, on se parle quasiment tous les jours, pour moi c'est quelque chose d'incroyable. Je me sens totalement en confiance, sans doute parce que j'ai muri et que j'ai plus confiance en moi, j'assume ce que je suis et je n'ai pas honte d'être differente, je me livre sans complexe. Et puis X. a un "tronc commun" (expression venant d'elle) avec moi, il y a un feeling qui passe, nous nous comprenons. J'aime sa façon d'être pète sec tout en prenant des gants. Elle est... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 04:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 29 novembre 2010

J'assume.

Par curiosité j'ai cherché S., la fille dont j'étais amoureuse au collège (ref à cet article) sur facebook, et il se trouve qu'elle est nesbienne! (remplacer le N par un L) deux des trois filles que j'ai "aimé" (ou que j'aime encore) (le mot aimer est trop fort mais je n'en trouve pas d'autre) sont nesbiennes! incroyable :) d'ailleurs je suis sure que la troisième l'est aussi, mais qu'elle ne veut pas se l'avouer. Ce nouveau monde à explorer me plait bien, j'ai l'impression d'être à nouveau une adolescente vierge et c'est... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 03:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
lundi 29 novembre 2010

Métissage.

J'ai toujours rêvé d'être noire, comme ma mère. Mon père, blanc, aime la peau noire, sans doute parce que mes grands parents paternels sont racistes, alors je pense que c'est par contradiction qu'il a developpé ce goût (d'ailleurs sa soeur (ma tante) s'est mariée avec un martinicais). Ma soeur de dix ans ma cadette est mat, elle a les yeux marron/noir, des cheveux noirs de jais. Mon père est fier comme un coq quand l'été elle est très bronzée alors qu'elle est restée deux minutes au soleil (moi je ne bronze pas, j'attrape des coups de... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 01:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 28 novembre 2010

Peut être bien.

J'ai toujours su que j'étais bisexuelle, tout simplement parce qu'au collège j'étais amoureuse d'une copine. On était pas très proche (bonne copine mais pas amie), le temps passé avec elle faisait battre mon cœur très fort. Bien sur je ne lui ai jamais dit, et jamais à qui que ce soit d'autre d'ailleurs. Je n'étais pas attirée par les filles, juste celle là. Au lycée, j'étais folle amoureuse de A. (mon ex), mais j'ai quand même été très flattée quand je me suis faite draguer par une femme, une amie d'un ami de A. Depuis, je me... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 04:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 26 novembre 2010

Comment se passe ma mission.

Etape 1. Trouver le courage de lui parler: A chaque fois que j'ai ma mère au téléphone, j'essaie de formuler les mots dans ma tête pour arriver à lui poser des questions, mais aucun son en rapport avec ce que je pense ne sort. J'ai peur que si je lui parle franchement, je finisse par lui lâcher le morceau, comme quoi je vais quitter C. et partir. Le drame. Je ne sais pas comment elle réagirait si elle savait la situation dans laquelle je suis. Enfin, pour être honnête je suis persuadée qu'elle le sait, mais elle ne veut pas... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 03:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 26 novembre 2010

Histoire(s) d'Amour.

Je ne sais pas comment faire pour arrêter ce maléfice, pour faire les bons choix qui me mèneront vers le bonheur. Ce soir je rêve d'être dans les bras d'un homme qui saurait me réconforter, me parler, un homme bon et généreux. Je sais que ça existe, seulement je ne suis pas sure d'arriver à ce que mon inconscient accepte ce genre de personne, dans le sens où je me tourne malgré moi vers des égoïstes (mais je m'en rends compte trop tard). J'avais déjà parlé du fait que les personnes heureuses et saines d'esprit sont souvent celles... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 03:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mercredi 24 novembre 2010

L'histoire des bisous.

Il me dégoûte, tout chez lui me répugne, là d'ailleurs il vient de gueuler dans la chambre où je suis et ça pue le cendrier froid, comme son haleine. on dirait qu'il a des mégots de clopes plein la bouche (la gueule). Tous les jours, il me demande des bisous. Ca peut paraître gentil mais c'est pesant, c'est comme si j'étais un chien ou un chat, il est sur le canapé ou je ne sais où, je suis occupée quelque part à faire la cuisine, étendre le linge, ou glander, il me dit "bisou!" je dois venir à la seconde pour lui faire... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 01:07 - Commentaires [1] - Permalien [#]
mardi 16 novembre 2010

Patience et angoisses.

Mardi (la semaine dernière donc) j'étais dans un état d'épuisement tel, que je me suis effondrée, j'ai pas arrêté de pleurer. C. a dit qu'il n'irait pas au travail le lendemain, pour garder bébé afin que je me repose. Il a gardé bébé mercredi, jeudi, vendredi. Samedi et dimanche on l'a gardé tous les deux. C'est la première fois depuis neuf mois que j'ai eu des "vacances", c'est à dire du temps pour souffler. Imaginez que vous êtes au travail 24h/24, 7j/7; parce que même lorsque bébé dort je suis à l'affut, et je dois... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 00:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 12 novembre 2010

La boule au ventre.

Je me questionne toujours sur ce qui pourrait me rassurer, comme la sensation que je renssentais lorsque je j'allais dans les bras de ma mère lorsque j'étais enfant. Je me sens bien, enfin, disons mieux, quand je mange, et quand je suis couchée en boule dans mon lit sous ma couette. Tout à l'heure j'ai réalisé que je mettais fin à presque deux ans et demi de vie commune sous le même toit. Tous les repères que j'ai en ce moment et depuis quelques temps vont s'écrouler. Ces repères sont les seules choses qu'il me reste à part... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 03:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 10 novembre 2010

Confidences.

Ca fait du bien de parler. J'ai vidé mon sac avec une amie de longue date avec qui je parle très rarement (à cause de ma honte, de moi, de mes problèmes), mais là comme je pleurais non stop (et quand je pleure, c'est que vraiment, vraiment ça va plus, je peux me retenir longtemps) on a parlé et elle m'a réconforté. La barre me semble moins haut maintenant. Est ce qu'on peut vraiment s'imaginer un scénario de ce genre? est ce que j'ai vraiment subi des attouchements? J'ai envie d'essayer l'hypnose. A voir. Edit du 11... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 00:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]