jeudi 30 septembre 2010

Premier pas

J'ai réussi. J'ai appelé, et je n'ai pas raccroché quand on m'a dit de patienter. Lorsqu'on m'a demandé la raison de mon appel, j'ai pleuré, je me suis excusée et j'ai tant bien que mal réussi à expliquer brièvement. On m'a alors passé une juriste qui a su me réconforter. Elle m'a: - posé quelques questions, et à répondu aux miennes. - donné le numéro de deux foyers pour mères et enfants, et m'a dit d'appeler en précisant que je l'avais eu au téléphone. - dit d'aller chez le médecin pour faire un certificat, comme quoi... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 21:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

jeudi 30 septembre 2010

Je n'ai pas le courage.

Assise sur le lit, je ne sais pas quoi faire. J'ai honte. Cette nuit je m'étais promis d'appeler la juriste du CIDFF (Le centre d'information sur les droits des femmes et des familles). Je lui avais envoyé un mail en janvier 2010 après qu'il m'a tapé alors que j'étais enceinte. Elle m'avait répondu qu'il fallait que j'appelle pour "m'aider à mieux comprendre les épisodes de violence que je vis et évaluer avec une professionnelle le niveau de dangerosité que peut représenter ma relation de couple actuellement. Cela me permettra... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 10:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 30 septembre 2010

Le suicide

Je repense à un soir, je devais avoir 10 ans puisque j'étais en CM2, ma mère et moi étions dans le lit de mes parents. Comme d'habitude, elle lisait un livre et avait mis de la musique classique en fond sonore, j'avais pour habitude de rester un bon moment avec elle avant de me coucher. Ce jour là je ne sais plus ce qu'il s'était passé, un trop plein de solitudes et de moqueries à l'école, un trop plein de hurlements et de postillons de mon père. Je me revois dans le lit, à coté de ma mère, à la place de mon père, là où ça puait la... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 06:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
jeudi 30 septembre 2010

Le début de la fin

Je repense à cet instant, il me ramène en enfance. Et je me rappelle ce matin où mon père m’avait giflé tellement fort que ma mère ne m’a pas amené à l’école pour ne pas avoir honte de la trace des doigts sur toute ma joue. Elle m’avait enduit d’Homéoplasmine, j’avais la peau collante et visqueuse.Et ce jour où il avait frappé mon frère tellement fort au visage que ça lui avait donné une otite. Je vois les choses sous un angle différent : je ne me suis jamais considérée comme une enfant battue, maltraitée moralement oui, mais... [Lire la suite]
Posté par sous_le_coude à 04:38 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,